Passer au contenu

Achetez 2 articles, obtenez-en 1 à 40 % de réduction !

Prenez contact avec nous

Comment courir avec votre chien

How to Run With Your Dog

Évaluez la santé et la forme physique de votre chien

Vous avez probablement entendu dire qu'il est recommandé de consulter notre médecin avant de commencer une nouvelle routine d'exercice. Il en va de même pour nos amis à quatre pattes. Si vous envisagez d'emmener votre chien courir ou faire du jogging, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire local.

Le médecin de votre animal examinera votre chien et vérifiera s'il présente des problèmes de santé, tels que l'arthrite, les maladies cardiaques et l'obésité, qui pourraient rendre la course inconfortable, voire dangereuse. Soyez également prêt à répondre à quelques questions sur le niveau d'activité actuel de votre chien : à quelle fréquence sort-il pour se promener, et jusqu'où ou combien de temps parcourez-vous ? Votre chien fait-il d’autres types d’exercices, comme la natation ou la randonnée ?

S’assurer que votre chiot est en bonne santé est une excellente première étape pour démarrer une routine d’exercice amusante et sûre.

Maître des bonnes manières en laisse

Il est important de vous assurer que votre chien se comporte bien en laisse avant de toucher le trottoir. Demandez-vous comment votre chien se comporte lors des promenades et comment il se comporte avec les autres chiens et les étrangers. Sont-ils facilement distraits ? Votre chien est-il connu pour chasser les écureuils et les voitures ? Est-ce qu'ils se faufilent d'un côté à l'autre, vous obligeant à vous arrêter brusquement ou à trébucher dessus ?

Bien que courir avec votre chien soit une excellente occasion de pratiquer les bonnes manières en laisse, il est important d’en maîtriser les bases. Cela contribuera à assurer la sécurité de tous. La dernière chose que vous voulez qu’il arrive lors d’une course, c’est une blessure. Si votre chien court après une autre personne ou un autre animal, ou a du mal à rester dans sa voie, vous pourriez tous les deux être blessés.

Si votre chiot a besoin de perfectionner son entraînement en laisse, pratiquez des commandes telles que « au talon » pour éviter de trébucher dessus, ainsi que « laissez-le » s'il s'en prend à d'autres chiens ou à des personnes en promenade.

Obtenez le bon équipement

Harnais de corps

Les colliers de cou, en particulier les colliers de serrage (par exemple, les colliers étrangleurs), peuvent endommager la trachée, le larynx ou les vertèbres de votre chien s'ils tirent fortement ou soudainement. C'est pourquoi il est préférable d'équiper votre chien d'un harnais de sécurité. Le port d'un harnais minimise non seulement le risque de blessure pour votre chiot, mais il vous permet également de mieux contrôler votre chien s'il tire. Assurez-vous que le harnais de sécurité de votre chien est bien ajusté (pas trop serré) pour éviter les frottements.

Laisse

En ce qui concerne les laisses, les laisses mains libres conviennent aux coureurs chevronnés et aux chiens bien dressés ; cependant, les coureurs débutants et les joggeurs urbains ont intérêt à utiliser une laisse courte à main. Une laisse courte garantit que votre chien ne peut pas aller trop loin devant vous, et garder la laisse dans votre main vous donne un contrôle maximal sur votre chiot. Par exemple, si votre chien s'en va après un chat errant, vous pouvez reculer au lieu de vous faire tirer par la taille.

Bol d'eau pliable

Rester hydraté est la clé d’une course en toute sécurité pour vous et votre chien. En règle générale, si vous devez apporter de l'eau pour vous-même – en particulier pendant les mois d'été ou lors de longues courses – vous devez également emporter de l'eau pour votre chiot. Emportez un bol d'eau léger et pliable que vous pourrez rapidement sortir lorsque votre chien a besoin d'une pause eau.

Démarrer lentement

Même si votre chien est en pleine forme, il est préférable de commencer lentement une nouvelle routine d’exercice. Commencez par faire du jogging sur un demi-mile, et si votre chiot semble à l'aise ou intéressé à aller plus loin, continuez pendant encore un demi-mile. Faites cela sur une distance maximale de trois kilomètres lorsque vous débutez. Cela aidera votre chien à courir plus facilement et à prévenir les blessures.

Surveillez la surchauffe et les blessures

Saviez-vous que certaines races de chiens sont plus sujettes à la surchauffe que d’autres ? Les chiens à nez court (brachycéphales) et les chiens à pelage long et épais sont plus susceptibles de souffrir de surchauffe, surtout si vous vivez dans un climat chaud ou humide.

Mais peu importe où vous vivez ou la race de votre chien, il est important de surveiller son comportement lorsque vous vous entraînez ensemble. Recherchez un halètement excessif, une langue élargie et aplatie et un comportement lent. Ce sont tous des signes que votre chien a trop chaud et a besoin de repos. Évitez la déshydratation et la surchauffe en prenant des pauses eau fréquentes.

Si votre chien a du mal à vous suivre ou montre le moindre signe de douleur, il est temps de mettre un terme à sa situation. Forcer votre chien à surmonter la douleur pourrait transformer une petite blessure en un gros problème. Si vous pensez que votre animal souffre d'une blessure, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Pensez à leurs pattes

Lorsque vous enfilez vos chaussures de course, pensez aux pattes de votre chien. Le dessous des pieds de votre chiot est épais et résistant : il aide à absorber les chocs, donne de la traction et protège contre les températures extrêmes. Les pattes de votre chien sont assez étonnantes, mais elles peuvent subir des blessures, notamment des brûlures, des coupures et des irritations dues aux produits chimiques.

Signes de blessure à la patte

Lorsque vous courez avec votre chien, faites très attention à sa démarche. Le signe révélateur que les pattes de votre chiot le dérangent est la boiterie. Les autres symptômes d’une blessure à la patte comprennent :

  • Saignement
  • Léchage excessif du coussinet de la patte
  • Décoloration
  • Sensibilité
  • Réticence à mettre du poids sur la patte

Prenez soin d'éviter les surfaces chaudes, comme le béton ou l'asphalte, dans la chaleur de l'été, les rues jonchées de verre brisé et les trottoirs traités avec des produits chimiques (ex. : sel pour empêcher la formation de glace).

Coupures et perforations

Si les pattes de votre chien sont coupées ou perforées pendant votre course, nettoyez la plaie en enlevant les débris, comme le verre, et rincez à l'eau. Essayez également d'arrêter le saignement en appliquant une pression avec un bandage ou une serviette en papier. Même si la blessure de votre animal n'est pas grave, c'est toujours une bonne idée de suivre une visite chez le vétérinaire dès que possible.

Brûlures

Apaisez les pattes brûlées du chien en faisant couler de l'eau froide dessus avec un tuyau d'arrosage ou dans la baignoire. Vous pouvez également essayer d'utiliser des packs réfrigérants, mais veillez à les envelopper dans une serviette ou une serviette en papier pour éviter tout contact direct avec le coussinet. Contactez votre vétérinaire pour discuter de la gravité des brûlures et du traitement approprié.

Amusez-vous

Le meilleur type d’exercice est celui que nous aimons faire. Tenir la distance avec nos amis à quatre pattes nous motive non seulement à rester en bonne santé et en forme, mais cela nous donne également une autre occasion de créer des liens avec eux. Avec de la patience, le bon équipement et quelques conseils de sécurité, vous pouvez faire de la course avec votre chien une expérience amusante pour vous deux.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

De notre Instagram

Paiement sécurisé

Pay with the world's top payment methods

9 170 produits expédiés

What you want, delivered to where you want

Service client expert

Our friendly team’s on hand 24/7

Articles de grande valeur

There's always something new on sale!